• Et oui, mon enfant est enfin né. Nous avons décidés de l’appeler Benjamin.

    Et dès qu’il fut né, s’installa une longue série de pleurs, de cris et de couches sales.

    Au départ, je ne vous cache pas que cela été dur pour ma femme et moi… Mais au fil du temps, on a appris à s’adapter et les jours se sont écoulés plus ou moins facilement.

     

     

     

    Comme le temps passe vite… Hier encore je changeais ses couches et voilà qu'aujourd'hui Benjamin fête son anniversaire pour devenir un enfant. Fini les siestes l’après-midi, désormais il allait devoir aller à l’école.

     

    Benjamin et moi sommes très proche, nous partageons d’agréables moments ensemble. Dès que je rentre du travail, il court pour venir me parler et me raconter sa journée à l’école.    

     

     

     

    Pour ce qui est de l’enseignement, j’adore l’aider à faire ses devoirs quand je rentre plus tôt du travail. Et lorsque je rentre tard, il fait ses devoirs tout seul. Après tout, je ne serais pas tout le temps là pour l’aider.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A chaque fois que je le vois, il me fait penser à sa mère avec sa peau mate et ses cheveux noirs. Pour ce qui est de son caractère, il ressemble plus à moi ; il est créatif et je pense qu’il est voué à une carrière artistique.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Quand je ne m’occupe pas de lui et que j’ai du temps libre, je couvre ma bien-aimée d’amour et de tendresse. Nous ne sommes peut-être pas une famille riche en simflouz, mais nous sommes une famille riche en amour, et ça, c’est la plus grande des richesses.

     

     

    Chapitre 3                                                                                   Chapitre 5                


    5 commentaires
  • Et voilà, un sim en plus dans la maison. Nous sommes tellement heureux d’avoir un nouvel enfant.

     

    Avec Benjamin les nuits étaient difficiles tandis qu’avec Eleanore, on arrive à faire nos nuits. Elle ne pleure pratiquement jamais, si peu qu’on oublie souvent de lui changer sa couche…
    ( Parents indignes :S ). Benjamin aussi est complètement gaga de sa petite sœur.

     

    Et quand il ne passe pas son temps à s’occuper d’elle, il nous fait un concert privée ; un régal pour nos oreilles… Cet enfant est un prodige de la musique…

     

     

    Mais comme le temps passe vite, Benjamin a troqué son violon pour enfants contre un nouveau portable. Ah la jeunesse et leur technologie.

     

    Mais bon, je suis fier de notre fils. Après toutes ses heures d’efforts, il avait quand même le droit à un peu de réconfort.

     

    Puis nous mangèrent une bonne part de gâteau, tous en famille.

     

    Un soir, je discutai seul à seul avec lui à propose d’un sujet important : l’Héritage. En effet c’était mon premier enfant garçon, donc c’était à lui d’être mon Héritier. Je lui annonçai que c’était lui l’Héritier et lui expliqua la fameuse loi du patriarcat strict traditionnelle imposer par nos ancêtres. C’est avec soulagement que je découvris qu’il était d’accord et même heureux de perdurer la lignée Casterwill. Je fus étonné de son enthousiasme par rapport à moi qui fut enragé lorsque mes parents m’ont confiés leur Héritage (ou du moins ce qui l’en restait).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dès lors, une complicité s’installa entre lui et moi. Moi qui pensais que l’adolescence nous séparerait, au contraire elle n’a fait que renforcer l’amour que l’on porte l’un à l’égard de l’autre.

     

    Je fus d’autant plus heureux d’apprendre que la complicité que nous partageons, il l’a partage aussi avec sa mère…

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    … Et sa sœur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ma femme et moi n’avons plus trop le temps de s’occuper du jardin. C’est donc Benjamin qui lui donna une seconde vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et quelques jours plus tard, Eleanore devint un enfant. Cette fois-ci, côté physique, elle ressemble à moi…

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et comme avec Benjamin quand il était plus petit, je jouai avec elle et la combla d’amour et de tendresse.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Malgré leurs différences d’âges, Benjamin et Eleanore s’entendaient toujours aussi bien.

     

     

     

     

     

     


     







     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A nous voir tous heureux, main dans main, me donne du baume au cœur… On croirait rêver et pourtant on ne rêve pas. On croirait être dans les nuages et pourtant on est bien sur Terre. On croirait que c’est une chimère et pourtant… Et pourtant une famille parfaite peut vraiment exister, il suffit juste d’y croire, d’un peu de temps et d’amour…

     

    Chapitre 6                                                                                   Chapitre 8


    3 commentaires
  • Mes chers lecteurs, mes chères lectrices,
    Tout d'abord merci de me suivre dans mon premier Legacy. Merci pour vos commentaires positifs et de m'encourager à continuer.
    Ma force c'est vous ;)

    Seulement voilà, étant absent la semaine prochaine (pour cause de voyage scolaire) je ne pourrais malheuresement pas publier les derniers chapitres de la génération 1. Alors une question se pose a vous; Est-ce que je les publie tous ce week-end (parce que vous êtes impatient de connaître la suite) ou le week-end prochain (parce que vous voulez gardez la surprise) ? A vous de choisir, si possible assez rapidement
    Merci encore et n'hésitez pas à me faire des remarques négatives (je ne vais pas mal le prendre ;) )

    PS: Si vous pouvez aussi faire de la pub pour moi, ça m'arrangerais ^^


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique